Témoignage de Andrée Leprêtre, Présidente de l’AGIVR

Témoignage de Andrée Leprêtre, Présidente de l’AGIVR

Partager sur :

Quelle situation vous a amenée à confier un établissement à un Manager de Transition ?

Notre association parentale gère plusieurs établissements et services qui accompagnent des personnes en situation de handicap, allant de la petite enfance jusqu’à un âge avancé. L’un d’entre eux offre 55 places à des personnes adultes accueillies suite à une orientation de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées), soit sur des places MAS (Maison d’Accueil Spécialisée), soit sur des places FAM (Foyer d’Accueil Médicalisé). Suite à une inspection diligentée par l’ARS et le département, et du départ du directeur de cet établissement, l’association a décidé de confier la barre à un Manager de Transition, le temps de procéder à un recrutement.

 

 

Quels étaient les contours de la mission ?

Le Manager de Transition devait nous aider à répondre aux prescriptions et recommandations issues du rapport d’inspection, dans un délai contraint. Il a rapidement défini un cadre et, pour chaque salarié, son périmètre d’action. Il a rassuré les équipes et a mis en place les écrits nécessaires pour structurer les pratiques de terrain. Ce changement culturel a recueilli l’adhésion d’une large part du personnel. Le Manager de Transition a aidé  à préparer l’organisation en deux unités distinctes pour 2018, tout en préservant l’âme de cet établissement qui a toujours recherché le mélange des handicaps : les soins relèvent d’un accompagnement différencié selon l’orientation FAM ou MAS, mais pour la participation aux différentes activités, c’est le projet personnalisé de la personne qui primera.

 

 

Le Management de Transition peut-il vous aider à relever d’autres défis ?

Durant 7 mois, nous avons découvert et apprécié les vertus dynamisantes du Management de Transition qui, par un regard extérieur et distancié, nous a tous fait avancer. Aujourd’hui, nous prenons le relais pour nous préparer à d’autres évolutions législatives, mettre en avant nos métiers, défendre nos savoir-faire, notamment en écrivant  notre Projet associatif qui servira de socle aux négociations pour le CEPOM1 (2020), et pour nous préparer à la réforme SERAFIN-PH de la tarification  (2022).

 

1 Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens

D'autres témoignages de clients

  • « Soigner » les RH d’une Clinique
    Au terme des six mois, elle a atteint ses objectifs, en dém
    Lire la suite
  • Créer une fonction dans une PME
    Je reste surpris de la conscience professionnelle exceptionn
    Lire la suite
  • Agence digitale