Acquisitions, cessions, entrées au capital : quels atouts mettre en valeur?
Blog

Acquisitions, cessions, entrées au capital : quels atouts mettre en valeur?

fusion-acquisition dans un contexte de crise

MCG Managers, votre partenaire en management de transition, s’associe à DEFI pour présenter un webinar sur la thématique « Acquisitions, cessions, entrées au capital : Quels atouts mettre en valeur dans un contexte de crise ? » Pour découvrir le contenu de ce webinar dans son intégralité, le replay est désormais disponible 👇

Comment faire une acquisition ou une cession dans un contexte de crise ?

3 approches d’évaluation 

  • Multiples de transactions de sociétés comparables ou de sociétés cotées : baisse des indicateurs de l’entité et perte de références comparables
  • Actualisation des flux de trésorerie : modélisation de l’activité de l’entité dans un marché potentiellement modifié
  • Patrimoniale

Vers un marché plus agile

  • Sécuriser et organiser un changement forcé :

Au début de la crise sanitaire, les fonds d’investissement se sont concentrés sur la survie des participations en s’appuyant notamment sur les dispositifs d’urgence des états. Pour les entreprises, cette première étape a été la sécurisation de leur trésorerie, les semaines de confinement à organiser, le télétravail et la reprise modérée qui s’en est suivie.

  • Multiplication des opérations de fusion-acquisition :

La reprise des activités et à l’identification de nouvelles opportunités même si l’incertitude domine encore. Les opérations de fusion-acquisition s’accélèrent et seront encore plus soutenues en 2021. En cause, les projets de recentrage des activités de plusieurs géants de l’industrie et surtout la concentration de nombreux marchés.

  • Cœur de marché autour des entreprises COVID résilientes :

La concentration des marchés implique des opportunités de croissance externe pour les entreprises en recherche de cibles. Les transactions seront, dans les prochains mois, guidées par une quête de sûreté, orientées vers les entreprises à la solidité financière éprouvée. Il s’agit des entreprises dont l’activité n’a pas été touchée, voire boostée par la situation et dont la visibilité à moyen terme reste forte.

  • Etre prêt pour la reprise du marché :

En revanche, les deals sont plus compliqués dans les secteurs d’activité fortement bousculé. Le marché reste globalement en attente de stabilisation. La volatilité actuelle des valorisations rend délicat un accord entre les espérances des vendeurs, qui déplorent parfois une forte dévalorisation de leur société et les prises de risque des acheteurs. Probablement, la priorité devrait aller au financement de la reprise d’ici septembre 2021.

  • Opportunités sur des opérations de Distressed M&A :

Pour maximiser les chances de réussite de ces opérations de croissance externe, plus le dirigeant et ses conseils auront recours tôt à la mise en place de process M&A, plus le panel de solutions sera large. La crise va entraîner une abondance de cas « distressed ».

Stratégies liées aux profils des acquéreurs / investisseurs

  • L’investisseur financier : besoin d’un retour rapide aux ratio 2019 : concentration probable sur les secteurs attractifs (santé, éducation, IT…)
  • L’investisseur industriel : build-up dans le sens d’une vision à long terme : recherche de synergies, de compléments métiers à une activité existante
  • L’acquéreur (personne physique) : nécessité d’un projet clair et aligné pour obtenir le soutien des financeurs

Comment innover pour trouver un terrain d’entente entre acquéreur et cédant ?

Ingénierie / créativité

  • Rassurer sur la pérennité, sur les fondamentaux de l’entreprise
  • Co-construire une solution gagnant / gagnant pour le vendeur et l’acquéreur
  • Anticiper les aspects fiscaux
  • Faire preuve d’ingéniosité sur la méthode de fixation du prix
  • Être accompagné pour bénéficier d’une vision globale et d’une pluralité d’expériences

Développer des Stratégies avec agilité

  • Opportunité de concentration de son secteur d’activité
  • Acquisitions possibles pour les acteurs disposant des capacités financières : in bonis, en plan de cession ou plan de continuation
  • Elaborer un plan d’amélioration de la performance ou un plan de retournement en vue d’opérations de renforcement des fonds propres ou de cession

Résistance des sociétés dans le contexte

  • Valider les fondamentaux de l’entreprise (diagnostic 360°)
  • Miser sur le capital humain en renforçant l’équipe sur les compétences stratégiques, former sur des métiers à venir, travailler sa marque employeur
  • Ouvrir l’entreprise à de nouveaux réseaux
  • Privilégier le mode projet, expérimentation, méthodes de travail agiles
  • Encourager et accélérer des démarches digitales
  • Modéliser les impacts sur la transformation des business
  • Anticiper les besoins financiers pour assurer la pérennité business et booster les leviers de croissance

Découvrir le webinar dans son intégralité

Autres actualités

Comment réussir la transformation digitale de son entreprise ?

Les comportements ont évolué avec notamment la place, toujours plus importante, que prend le digital dans nos vies. Les organisations qui sauro
Lire la suite

Prendre des parts sur un marché concurrentiel : les stratégies qui fonctionnent

Accélérer le développement d’une organisation demande de faire des choix stratégiques. L’idée est de gagner en parts de marché et conso
Lire la suite
Management de transition : tout ce qu’il faut savoir

Management de transition : Tout ce qu’il faut savoir

Le management de transition vient apporter une réponse rapide, efficace et ponctuelle à un problème rencontré par une entreprise. C’est une
Lire la suite