Maintenir la performance industrielle du Groupe
Cas concrets

Maintenir la performance industrielle du Groupe

cas-concret-chimie-performance-industrielle

Un groupe industriel à dimension international est reconnu pour la performance et la fiabilité de ses produits. Il est spécialisé dans la conception, production et commercialisation d’équipements pour les industries pharmaceutiques et de la chimie. Implanté dans une quinze de pays, il emploie plus de 1 400 personnes à travers le monde.

En France, la production est répartie entre 2 Unités Autonomes de Production (UAP) : l’une pour les produits standards et l’autre pour les produits spéciaux. Actuellement, 300 personnes sont actives sur le site dont 150 en production et 150 affectés aux fonctions supports. Ainsi, chaque UAP affiche un effectif de 70 à 80 personnes, pilotée par un Responsable de Production et 2 Superviseurs.

Le groupe a souhaité instaurer une nouvelle dynamique. Cela s’est traduit par l’arrivée d’une équipe autour d’un Directeur de Site, d’un Directeur des Ressources Humaines (DRH) et d’un Directeur des Opérations. Les salariés ont été sensibilisés à la mise en place de nouveaux modes de fonctionnement dans les UAP. Cependant, la résistance aux transformations opérées sont fortes et génèrent des retards importants dans la livraison des produits.

Dans les circonstances actuelles, les actionnaires sont inquiets quant aux délais de livraison non tenus et l’impact à moyen terme que cela pourrait représenter. C’est pourquoi, ils ont souhaité faire appel aux compétences spécifiques de MCG Managers en vue de réaliser une mission de management de transition. L’enjeu est de maintenir le niveau d’excellence et de performance industrielle du groupe.

Sélection du manager de Transition

Après la réalisation d’un cadrage précis avec l’entreprise cliente,  le manager de transition a été choisi pour ses compétences managériales et techniques ainsi que son savoir-être :

  • Maîtrise du pilotage d’une direction de sites industriels dans le cadre d’un groupe,
  • Capacité à conduire les projets de transformation,
  • La mise en place d’un réel leadership associé à une capacité à remotiver des collaborateurs éprouvés,
  • Une expérience d’intégration rapide couplée à une faculté à déterminer rapidement les « quick win » qu’il faut rapidement mettre en œuvre.

Ce que nous avons fait 

Grâce à l’appui du manager encadrant, le directeur industriel de transition a conduit le plan d’action avec rapidité pour atteindre les objectifs  :

  • Prendre en main la direction de l’Unité Autonome de Production (UAP),
  • Remettre en place les fondamentaux, tant au niveau de la production que de l’organisation,
  • Aligner l’UAP par rapport aux enjeux industriels (optimisation…),
  • Redonner cohérence à l’organisation et retrouver un dynamisme collectif,
  • Retrouver le niveau de performance industrielle.

Autres cas concrets

Piloter la direction des opérations industrielles

Piloter la direction des opérations industrielles pour sécuriser la pérennité des activités

Un groupe leader dans la fabrication de matières thermoplastiques à hautes performances sous forme de produits semi-finis et finis possède des
Lire la suite
Direction-controle-de-gestion-industrie

Créer la direction du contrôle de gestion d’une entreprise industrielle

Dans le secteur de l’agroalimentaire, plus précisément de la boucherie et charcuterie, une entreprise familiale fait face à de très fortes
Lire la suite
manager de transition pour occuper la fonction de responsable Groupement d’Exploitation d'un site industriel classé seveso dans la nutrition animale.

Sécuriser la démarche d’excellence opérationnelle d’un site industriel

Un groupe industriel spécialisé dans la nutrition animale génère un chiffre d’affaires de plus de 1,4 Mds d’Euros. En France, l’une des
Lire la suite