Management de transition DG : le rôle et les missions du directeur général de transition dans la santé et le médico-social
Actualités

Management de transition DG : le rôle et les missions du directeur général de transition dans la santé et le médico-social

directeur-de-general-de-transition-medico-social

Marqué par des dysfonctionnements que la crise sanitaire a particulièrement mis en exergue, le secteur sanitaire et médico-social est en pleine transformation. Dans ce contexte, le directeur général de transition a un rôle clé à jouer pour apporter stabilité, confiance et enthousiasme. Thierry Peterschmitt et Pierre Bondu, experts chevronnés, mettent en lumière les problématiques et enjeux qu’ils ont rencontrés au cours de leurs missions de transition avec MCG.

Un monde marqué par le doute

Le manager de transition intervient généralement dans un contexte de défaut de direction générale. Ainsi, une ligne constante à travers les missions est le doute et la recherche de sens chez les collaborateurs, avec une perte de confiance dans leur Direction. « Nous devons leur redonner l’envie de travailler pour une institution qui parfois les a trahis et les aider à retrouver confiance en eux-mêmes » indique Thierry Peterschmitt.

Depuis plusieurs années, les professionnels de santé sont gagnés par la fatigue et le découragement face à une charge de travail toujours plus importante et un manque criant de reconnaissance. La crise sanitaire a amplifié ce phénomène de lame de fond. « Dans ce contexte, notre rôle est d’apporter de la technicité, mais aussi de l’humanité et de l’écoute. Nous devons faire preuve d’humilité, de fermeté et d’enthousiasme pour accompagner les hommes et les femmes dans cette phase d’incertitude et leur redonner de l’élan » précise Thierry. Ainsi, le directeur général de transition se positionne comme le capitaine du bateau. Il doit conduire sans douter et tenir fermement la barre quand le bateau tangue dans tous les sens. Pour être efficace, il doit également être bien au fait des évolutions du secteur et capable d’adapter son management avec pédagogie à un auditoire diversifié.

Des politiques peu claires

Comme le souligne Pierre Bondu « La difficulté à définir une politique claire et précise est une problématique qui revient souvent dans les associations du secteur ». Doivent-elles opter pour la croissance, en prenant garde de ne pas dépasser certains seuils critiques ? S’inscrivent-elles dans une logique de mutualisation de ressources avec des partenaires de leur territoire ? Sont-elles toujours capables de fonctionner seules ? Dans le projet associatif, la politique est souvent peu lisible pour le personnel et les partenaires. Le rôle du directeur général de transition est alors de faire prendre conscience de la nécessité de faire un choix de politique, d’en décliner une stratégie en collaboration avec les directions et de se donner les moyens de la mettre en œuvre avec la participation des professionnel(le)s.

De manière générale, le directeur général de transition doit rapidement comprendre les enjeux et identifier les failles dans les chaînes de décision pour les faire remonter de façon impartiale et objective. La priorité est donc que l’activité ne se dégrade pas et que les patients continuent à avoir confiance dans l’institution.

Un manque de réactivité

Le coronavirus a montré l’importance de la capacité d’adaptation. Or, les structures sanitaires et médico-sociales sont souvent lourdes et peu réactives, avec des directions dissociées du terrain, des chaînes de décision lentes et la volonté d’un contrôle permanent.

Pour Pierre Bondu, une mutation se dessine dans la fonction de directeur général. Celle-ci repose sur le passage d’une structure pyramidale vers un schéma poly-cellulaire s’inspirant du corps humain (homéostasie). Pour ainsi dire, chaque établissement ou service est autonome et responsable dans la gestion de ses ressources humaines, ses choix et la conduite de ses activités pour atteindre ses objectifs. Ce modèle poly-cellulaire pourrait offrir une grande réactivité et une plasticité des organisations par rapport au modèle pyramidal, trop statique.


La mission de MCG Managers est d’aider les organisations à franchir des caps décisifs quelles que soient les situations traversées. C’est pour cette raison que, depuis 30 ans, l’entreprise existe pour transformer et faire exceller les organisations qui feront demain. Tel est le moteur de toutes nos missions de management de transition menées dans le secteur santé, médico-social et associatif avec l’appui dans nos dirigeants de transition.

Autres actualités

Management-de-transition-finance-DAF-de-transition

Regards croisés sur la fonction de DAF de transition

Le DAF, une personne plongée dans ses chiffres ? Certainement pas ! Aux côtés du Directeur Général, le Directeur Administratif et Financie
Lire la suite
rôle et missions du directeur de transition d'un établissement

Médico-social : quel est le profil de directeur d’établissement pour l’avenir ?

Au sein d’une association, le directeur d’établissement occupe une place centrale d’arbitrage et de régulation entre la vision stratégiq
Lire la suite