Regards croisés : managers de transition au cœur de la transformation des organisations
Blog

Regards croisés : managers de transition au cœur de la transformation des organisations

Manager-transition-directeur-transformation-MCG

Management de transition et de la transformation

 

Qu’est-ce qu’un projet de transformation ?

Un projet de transformation vise essentiellement à assurer la pérennité de l’entreprise. Qu’il s’agisse d’excellence opérationnelle, de transformation du business model ou encore de stratégie digitale, la démarche méthodologique reste la même. Lionel Botzung et Alexandre Camara, experts chez MCG Managers, entreprise de management de transition, nous expliquent le rôle clé du manager de transition dans l’accompagnement du changement.

 

Etre manager de transition à la fonction de Directeur de la Transformation

Dans tout projet de transformation, la première étape est de traduire la vision de la Direction Générale pour bâtir un projet adapté à l’objectif. Or, la vision n’est pas toujours bien construite ni bien communiquée. « Souvent, elle est introspective, et vise uniquement à améliorer la rentabilité », souligne Lionel Botzung, « alors qu’une bonne vision doit cibler à la fois les actionnaires, les employés et les clients. » Parfois, c’est l’objectif qui n’est pas clair. « Lors d’une de mes missions, j’ai été mandaté pour piloter la transformation digitale d’une entreprise », explique Alexandre Camara. « J’ai rapidement constaté qu’il y avait une confusion entre le système d’information et la stratégie digitale, et qu’il s’agissait en réalité de poser une nouvelle stratégie commerciale. »

Une des premières difficultés rencontrées est souvent un décalage entre la vision et la réalité opérationnelle de l’entreprise. Le manager de transition établit un diagnostic, qui peut être dur. Son rôle est de voir si l’entreprise a réellement les moyens de ses ambitions, en regardant les aspects humains, financiers, commerciaux et matériels « Il peut y avoir beaucoup de déni de la part du dirigeant », indique Alexandre Camara. « Mais le manager de transition a un regard neutre, externe et professionnel. Il a le recul nécessaire pour pouvoir être objectif et aider le dirigeant à franchir toutes les étapes, du déni à l’acceptance. »

« Une fois la vision clairement définie », précise Lionel Botzung, « il appartient aux dirigeants de préparer la transformation en formant une coalition autour de cette vision à l’intérieur de l’entreprise. » Pour cela, ils doivent utiliser différents canaux de communication pour pouvoir toucher l’ensemble des parties prenantes et les engager dans le projet.

 

Formaliser un plan d’actions

Le rôle du manager de transition est de formaliser les axes de la transformation, sur la base d’un consensus entre la Gouvernance, la Direction Générale et l’Opérationnel. « Avec le Directeur de Mission chez MCG et la Direction de l’entreprise », indique Alexandre Camara, « nous bâtissons une relation tripartite qui permet de mettre le curseur au bon endroit et de définir les différents chantiers. MCG est un levier qui fournit un cadre structurant juste et bienveillant pour aligner les parties prenantes. »

Le manager de transition traduit les axes de la transformation en éléments concrets et tangibles. « Pour ma part, j’organise des ateliers avec les opérationnels pour faire ressortir les hypothèses envisageables, puis je confronte ces hypothèses à la vision de la Direction, créant ainsi un espace de discussion entre les deux », précise Alexandre Camara. Avec sa posture d’externe et la voix de l’expert, le manager de transition a à la fois un rôle de conseil auprès de la Direction et de « faiseur » au niveau des Opérations, ce qui renforce sa crédibilité.

 

Mettre l’organisation en mouvement : accompagner et pousser à agir

La transformation est organisée en axes stratégiques, avec pour chacun une équipe et un porteur. « Notre rôle », précise Lionel Botzung, « est d’accompagner les porteurs d’axes en leur apportant des outils, par du coaching, et en les aidant à intégrer l’imprévu et rester agiles en toutes circonstances, tout en restant alignés avec la vision. » Le manager de transition met les collaborateurs en mouvement et leur donne la motivation pour se lancer dans la transformation. Il est initiateur et accompagne les personnes de l’entreprise qui doivent sortir de leur zone de confort. « Nous aidons à simplifier des problèmes complexes », ajoute Lionel Botzung, en les décomposant en problèmes simples centrés sur un seul sujet, que l’on va prioriser. »

Enfin, le manager de transition veille à ce que les opérationnels ne soient pas trop pris par le quotidien pour pouvoir conduire la transformation. Il est de la responsabilité de la Direction Générale de leur dégager du temps, de leur fournir les outils et ressources financières et humaines nécessaires pour mener à bien le projet, et de lever les points bloquants, mais elle ne doit pas prendre les décisions à la place des opérationnels.

 

Intégrer le digital au centre des projets de transformation

Dans les projets de transformation des entreprises industrielles, un élément qui a pris de l’importance ces dernières années est le numérique, notamment avec le développement de l’industrie 4.0. L’excellence opérationnelle passe souvent par une phase de digitalisation ou de mise à niveau des systèmes d’information. Beaucoup d’entreprises sont en retard, mais elles n’ont pas toujours les moyens d’avancer.

Au début des années 2000, les progiciels de gestion intégrés (ou ERP) de type SAP ont été poussés par les financiers. L’ERP fixait les process et la transformation visait à déployer l’ERP dans l’entreprise. Cependant, ces ERP ne convenaient pas à toutes les entreprises. « Aujourd’hui, l’approche est inversée », explique Lionel Botzung. « On définit les process et ensuite on choisit les briques fonctionnelles (logiciel de planification de la production, CRM…) qui permettent de les couvrir de la manière la plus agile. » Le manager de transition qui apporte au monde des PME et des ETI cette connaissance, appuyée par un réseau de partenaires spécialisés, a une vraie valeur ajoutée.

Dans le domaine de la vente, en revanche, comme le souligne Alexandre Camara, le digital n’est plus un levier de transformation. Il est aujourd’hui intégré dans la chaine de valeur de l’entreprise. En supprimant des tâches qui n’ont pas de valeur ajoutée, il permet de réorienter des ressources humaines vers des tâches plus fondamentales, après les avoir fait monter en compétences. L’humain est ainsi ramené au centre de la démarche.

 

Confier un projet de transformation à MCG Managers

Notre entreprise de management de transition, a pour mission d’aider les organisations à franchir des caps décisifs quelles que soient les situations traversées. C’est pour cette raison que, depuis 30 ans, MCG Managers existe pour transformer et faire exceller les organisations qui feront demain. Tel est le moteur de toutes nos missions de transformation menées avec l’appui dans nos professionnels. C’est pourquoi, nous avons donné la parole à nos managers de transition pour qu’ils puissent partager leurs expériences et leurs visions.

Autres actualités

Manager-transition-directeur-transformation-MCG

Regards croisés : managers de transition au cœur de la transformation des organisations

Management de transition et de la transformation Qu’est-ce qu’un projet de transformation ? Etre manager de transition à la fonctio
Lire la suite
Management-de-transition-finance-DAF-de-transition

Regards croisés : managers de transition à la fonction de DAF de transition

Manager de transition spécialisé en finance : enjeux et missions Le DAF, une personne plongée dans ses chiffres ? Certainement pas ! Aux cô
Lire la suite
rôle et missions du directeur de transition d'un établissement

Médico-social : quel est le profil de directeur d’établissement pour l’avenir ?

Au sein d’une association, le directeur d’établissement occupe une place centrale d’arbitrage et de régulation entre la vision stratégiq
Lire la suite