Organiser et piloter les urgences pour rétablir la confiance

Organiser et piloter les urgences pour rétablir la confiance

Partager sur :

En mission de 4 mois chez un acteur du logement social, vous avez transformé le Service Informatique (SI), jusque-là rattaché au Directeur Administratif et Financier, en véritable Direction rapportant au Directeur Général. Quels étaient les enjeux de cette mission ?

Soumise à une remise en question permanente des priorités, l’équipe informatique était désengagée et en perte de confiance vis-à-vis de son management, d’où une incapacité à répondre en temps et en qualité aux sollicitations des utilisateurs. Les problèmes passés et courants impactaient fortement les métiers.

Dans cette situation de crise, il m’était demandé de réaliser un état des lieux, reprendre en main le management de l’équipe SI, piloter la gestion des urgences et proposer une trajectoire, en préparant le terrain pour la passation de pouvoir à un DSI.

Quelles ont été vos principales actions ?

Fort de plus de 25 ans d’expérience dans les systèmes d’information, j’ai pu apporter mon expertise sur des problématiques techniques, organisationnelles et humaines, en redonnant du sens et en apportant de la valeur au business. J’ai d’abord écouté les utilisateurs, l’équipe et les prestataires pour comprendre les problèmes et collecter les besoins.

Ensuite, j’ai canalisé et priorisé les demandes et élaboré un premier plan de charge, avant de remettre en cause les contrats et le choix des prestataires et redéfinir les actions à mener, en organisant les rôles et responsabilités et en facilitant avec bienveillance les arbitrages sur les situations de conflit ou de problème.

L’objectif était de rétablir la confiance des utilisateurs en même temps que celle de l’équipe et des prestataires. Prendre la charge et les responsabilités, revoir les contrats et les budgets, donner de l’autonomie, responsabiliser et valoriser les travaux réalisés…, tout cela a ramené de la clarté et de la cohérence et permis de faire renaître les envies et le plaisir au travail, en libérant des potentiels qui ne demandaient qu’à s’exprimer.

Quel bilan faites-vous de cette mission ?

Je suis très content d’avoir pu ramener de l’ordre dans le chaos face à une situation où les choses auraient pu prendre une tout autre tournure. Mon intégration a été rapide, et j’ai pu compter sur le support du DG, des directions opérationnelles, du contrôle de gestion et de tous les membres de l’équipe, qui m’ont d’emblée accordé leur confiance. C’est un facteur-clé de succès. L’avantage d’être manager de transition, c’est qu’on arrive pour aider, sans a priori et sans contrainte hiérarchique, avec une grande liberté pour agir. Ne pas avoir d’expérience dans le secteur du logement social n’a pas été un frein, car en y prêtant suffisamment d’attention, on arrive assez vite à comprendre les enjeux des métiers.

Quel support vous a apporté MCG Managers ?

MCG Managers propose un accompagnement de qualité avant, pendant et après la mission, qui la différencie des autres Entreprises de Management de Transition (EMT). Le travail de préparation en amont permet d’appréhender avec sérénité le contexte et l’environnement du client et de bien cadrer les objectifs attendus. Pendant la mission, les points réguliers, avec l’appui des documents mis à la disposition des managers, sont importants pour bien gérer le temps, partager les difficultés rencontrées et valider les adaptations nécessaires de la feuille de route. Enfin, après la mission, MCG assure un suivi et entretient la relation avec ses managers intervenants, ce que j’apprécie particulièrement.

D'autres témoignages de managers

  • Témoignage de Michel BESSON, manager de transition MCG Managers
    Faire appel au management de transition a un coût, mais nou
    Lire la suite
  • Avoir un regard neuf systématiquement !
    Avoir un regard neuf systématiquement !
    J'ai surtout pris plaisir à m'immerger dans des modes de fo
    Lire la suite
  • Agence digitale