Témoignage de Michel BESSON, manager de transition MCG Managers

Témoignage de Michel BESSON, manager de transition MCG Managers

Partager sur :

Vous avez structuré la fonction Direction des Systèmes d’Information (DSI) chez un acteur majeur de la santé. Quels ont été vos axes d’intervention ?

Quand je suis arrivé dans cette structure multi-établissements, la centralisation de la DSI avait été décidée depuis un an mais l’équipe n’avait pas réussi à tirer parti de la nouvelle organisation. J’ai actionné trois leviers pour permettre une réorientation significative. J’ai d’abord travaillé sur la gouvernance, afin que l’équipe suive les orientations moyen terme voulues par la Direction Générale tout en répondant aux besoins immédiats des établissements. Ma deuxième priorité était la sécurité informatique, afin de minimiser les risques en termes de disponibilité, d’intégrité et de confidentialité. Et mon troisième axe était la dynamique d’équipe, l’objectif étant de créer du lien entre des personnes réparties sur les nombreux établissements de la structure.

Quelles sont les qualités nécessaires pour mener à bien un tel projet de transformation ?

La mission était au départ de 6 mois, puis elle a été étendue à 9 mois. Ma forte expérience dans le poste de DSI dans plusieurs sociétés m’a permis d’aller vite. Dans une situation comme celle-là, il faut être capable de s’approprier très rapidement la culture de la structure d’accueil, de connaître ses modes de fonctionnement et d’utiliser ses termes. Les qualités humaines sont elles aussi essentielles. Le manager de transition doit s’intéresser aux hommes et aux femmes de l’équipe et identifier les changements d’organisation qui peuvent facilement être apportés à court terme pour les rendre plus efficaces. Enfin, il doit être souple et adaptable et montrer que la solution proposée est tout simplement la plus naturelle au vu des circonstances. Ne pas trop critiquer l’ancienne organisation mais souligner le caractère naturel de la nouvelle aide à obtenir l’adhésion de tous.

En quoi le statut de manager de transition est-il un atout ?

En tant que manager de transition, je n’ai pas d’enjeu de carrière. Je suis plus serein et plus sincère, et j’arrive à faire passer des changements essentiels comme des choses simples. En réalité, le manager de transition assure un double rôle pour le client. Il assure l’intérim d’un responsable hiérarchique et en même temps un rôle de conseil, de sorte que l’environnement du futur responsable soit le plus favorable possible. Dans ce fonctionnement, la relation de miroir avec le directeur de pôle chez MCG Managers est une aide précieuse : lors des réunions régulières tout au long de la mission, le simple fait d’expliquer où j’en suis et d’échanger avec lui sur la suite de la mission me permet d’avancer plus vite, d’apporter plus de valeur au client et de faciliter la prise de fonction de mon successeur.

D'autres témoignages de managers

  • Avoir un regard neuf systématiquement !
    Avoir un regard neuf systématiquement !
    J'ai surtout pris plaisir à m'immerger dans des modes de fo
    Lire la suite
  • Manager de transition : une vocation !
    Ce mode d’action attire parce que le Manager de Transition
    Lire la suite
  • Agence digitale