Savoir intégrer l’histoire, la culture et le rythme de l’entreprise

Savoir intégrer l’histoire, la culture et le rythme de l’entreprise

Partager sur :

Vous avez piloté pendant un an la Direction Achats & Approvisionnements pour l’entité française d’un groupe international. Quels étaient les enjeux de la mission ?

Pour fabriquer ses produits, l’entreprise utilise des composants très spécifiques qui sont proposés par un nombre limité de fournisseurs. Sa principale difficulté est de sécuriser ses approvisionnements. A deux reprises, l’année précédant mon arrivée, la production de l’usine avait été bloquée du fait de défaillances de fournisseurs qui n’avaient pas été anticipées. La nouvelle organisation de la fonction Achats ne semblait pas adaptée à la situation. La Direction souhaitait donc un avis extérieur. En réalité, ma mission a démarré par une phase de diagnostic avant de devenir du management de transition.

Quelle a été votre valeur ajoutée ?

Pour mener à bien cette mission, la seule compétence des Achats dans l’Industrie n’était pas suffisante. Les personnes en place connaissaient bien les produits et l’entreprise mais n’arrivaient pas à travailler ensemble. Il y avait un réel problème de coordination des équipes. J’ai surtout apporté à l’entreprise 20 ans d’expérience de l’organisation, de l’anticipation et du management dans un environnement multiculturel. Quand on travaille avec des Français et des Allemands dans une entreprise japonaise, comme ici, il faut tenir compte des différences culturelles et cela ne s’improvise pas. Savoir intégrer l’histoire, la culture et le rythme de l’entreprise est la base du succès.

Quel bilan faites-vous de cette expérience ?

Un bilan très satisfaisant ! Dès le début, je me suis senti bien dans cette entreprise et j’ai travaillé dans de très bonnes conditions. De plus, je ne m’étais pas trompé sur le diagnostic. Nous avons pu mettre en place ce que j’avais préconisé. En un mois, il a fallu établir un budget Achats ambitieux, pour soutenir un carnet de commandes en hausse, et il a été tenu à 90%. En collaboration avec le responsable de la Planification, j’ai également aidé à renforcer le Plan Directeur de Production. Avec l’implication des équipes, la meilleure gestion des Achats a contribué de manière significative à la performance de l’entreprise.

Quel rôle a joué MCG Managers pendant votre mission ?

J’ai particulièrement apprécié l’autonomie dont j’ai disposé pour mener à bien ma mission, tout en ayant la possibilité de m’appuyer sur mon référent MCG Managers. En toute confiance, il se tenait informé de l’évolution du dossier et quand j’avais besoin de lui, il était là. Il est très important que le manager de transition et son référent parlent le même langage. Si le référent comprend mal la situation de l’entreprise et en fait une mauvaise interprétation, il risque de donner des conseils déplacés. Avec M. Lacroix, nous étions en phase à 100% et nos discussions de fond ont permis de prendre les meilleures décisions.

D'autres témoignages de managers

  • Créer le service Recouvrement Clients
    Tout en pilotant son activité, j'ai proposé des méthodolo
    Lire la suite
  • Ne pas brûler les étapes !
    Quelques mois après ma prise de fonction, j'ai souhaité do
    Lire la suite
  • Agence digitale