S’adapter très vite dans un cadre inhabituel !

S’adapter très vite dans un cadre inhabituel !

Partager sur :

Vous venez de vivre votre première expérience de Management de Transition : quelles sont les spécificités de ce  mode mission ?

J’ai apprécié d’être confronté à des problématiques importantes, avec des objectifs ambitieux à tenir, même si l’agenda de ces 9 mois était dense ! J’intervenais dans un métier connu, la Direction de patrimoine, et en immersion dans une nouvelle équipe pour un temps limité, comme c’est souvent le cas en AMO. Le changement le plus important pour moi venait de la localisation de ma mission à l’île de la Réunion, où j’ai pu être accompagné de mon épouse. Les différences culturelles et de pratiques professionnelles, en interne comme en externe, ont été d’un grand intérêt.

Quelles qualités vous semblent utiles pour réussir dans ce métier ?

Il faut être taillé pour s’adapter très vite à un cadre inhabituel tout en s’imposant : mon naturel posé me semble avoir été rassurant pour le dirigeant comme pour les équipes. Au début, il est indispensable de savoir s’étonner, non seulement avec ses expériences pour références, mais aussi en ayant un regard neuf ; le client vous est en principe reconnaissant de lui permettre un bond dans la connaissance de son organisation. Parce que la mission est courte, il faut à la fois s’imposer sans délai et prendre le temps de la réflexion et du recul : la réussite dépend de la qualité des décisions prises et des actions réellement menées.

Quels sont les pièges à éviter par un bon Manager de Transition ?

Ils se situeraient plutôt dans le domaine managérial. Même si le temps presse, une grande prudence est de mise pour éviter les raccourcis et ne pas projeter des idées préconçues. Ecouter ce que les salariés sont enclins à dire au nouveau venu que vous êtes et décoder pourquoi ils agissent de telle ou telle façon peut faire gagner du temps.

Comment avez-vous perçu l’accompagnement de MCG Managers ?

Le cahier des charges avait été bien défini en amont par MCG Managers et le cap était aisé à tenir, même s’il a parfois fallu aménager les moyens à mettre en œuvre. Je n’ai pas rencontré de difficulté particulière, ni technique ni managériale, mais je savais pouvoir compter sur mon Manager Référent avec lequel des points téléphoniques ou Skype ont été faits chaque mois.

D'autres témoignages de managers

  • Apprendre à regarder la réalité en face
    J'ai eu plaisir à partager un savoir de terrain, des trucs
    Lire la suite
  • De la gestion du personnel au management des ressources humaines
    Ce bailleur social départemental en pleine expansion anime
    Lire la suite
  • Agence digitale