Comment être un bon manager de transition ?
Blog

Comment être un bon manager de transition ?

Le manager de demain prend une place encore plus importante dans les organisations. Avec les méthodes de travail en constante évolution, il est le garant de la bonne coordination entre les collaborateurs. Un bon manager doit être capable de conduire une entreprise vers une cohésion managériale des équipes pour un gain de productivité certain, tout en garantissant la qualité du travail réalisé. Chef de projet, RH, directeur financier… le manager de transition performe dans tous les secteurs stratégiques d’une entreprise.

 

Un bon manager a une vision claire

Les qualités d’un bon manager sont pléthores. L’une des plus importantes est certainement le fait de pouvoir se projeter dans l’avenir avec un regard porté sur demain. Cela permet notamment de ne pas se focaliser sur les problèmes immédiats et pouvoir faire ressortir des solutions adaptées à la situation. Le manager de transition a construit une expérience personnelle très forte, tantôt dans de grands groupes, tantôt de petites structures. Ce cumul d’informations lui permet d’avoir une perception de l’existant plus fine et concrète. Ce dernier sera capable de donner des instructions précises pour que l’action collective se mette en marche vers un objectif en commun. Avec des connaissances profondes du secteur sur lequel il intervient.

 

Devenir un bon manager demande de savoir déléguer

Savoir s’entourer de profils plus compétents que le sien est un des atouts des bons managers. Alors qu’ils sauront attirés à eux des individus spécialistes dans leur domaine, les managers de transition se placent en tant que généralistes pour piloter l’ensemble et assurer la cohésion du projet de A à Z. Ce haut cadre connaît parfaitement l’importance de faire confiance aux salariés et ne pas imposer un micro-management qui n’apporte rien à l’entreprise, sinon une perte de temps et un manque d’efficacité. Le contrôle permanent des tâches confiées va créer un climat de méfiance et désolidarisera les équipes. Pire, il se peut que la posture manager en soit sérieusement écorchée.

 

Être un bon manager, c’est faire preuve de leadership

Le leadership est une expression qui a été un peu galvaudée. Il ne s’agit pas d’être un manager sans failles, sans émotion… On ne parle pas non plus d’un gourou ou d’un guide qui peut user d’une autorité abusive pour faire obéir ses collaborateurs. Le manager est un leader, ce qui signifie que ce dernier doit savoir animer la flamme au sein du groupe pour mener à bien sa mission de management. Le manager de transition de demain est celui qui insuffle des valeurs et une éthique de travail pour accompagner l’organisation à un niveau supérieur et pouvoir atteindre ses objectifs.

Alors que le turn over dans les entreprises n’a jamais connu niveau aussi élevé, le manager de transition entreprise se présente comme un tiers de confiance entre les salariés et les dirigeants pour communiquer, accompagner et motiver. Ce cadre-manager est celui qui offre du sens à la tâche tout en s’assurant que le travail est parfaitement réalisé.

Autres actualités

Cohésion de groupe et déconfinement : le rôle du manager de transition

Susciter l’esprit d’équipe et favoriser la cohésion après des mois de travail à distance est un enjeu pour bon nombre d’entreprises. Mo
Lire la suite

Management d’entreprise : ces erreurs managériales qui pourraient vous coûter cher

Les métiers du management occupent des positions stratégiques dans les organisations. Leur vocation est de mettre en place des actions pour mob
Lire la suite

Les 6 compétences du leader d’équipe de transition

Le management de transition se développe à vitesse grand V dans les entreprises. Crise oblige, le manager de transition joue un rôle encore pl
Lire la suite